Neuchâtel

Une femme ukraino-suisse pressentie à la tête de l’UDC

Olga Barben, une économiste ukraino-suisse de 37 ans, devrait reprendre les rênes de l’UDC neuchâteloise. Le comité du parti, qui a auditionné mercredi soir la seule candidate à ce poste, recommandera à l’assemblée générale, le 29 janvier, de l’élire à la présidence du parti pour remplacer Hughes Chantraine. Il estime qu’elle incarne «parfaitement la direction que l’UDC Neuchâtel souhaite pour son développement». Amenée à l’UDC par la famille de son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion