Musique

Passeuse d’enthousiasme

Il y a un peu plus d’une année, après six ans de nomadisme, la Cave 12, haut lieu genevois des musiques hors normes, inaugurait ses nouveaux espaces. A la barre, un tandem acharné et passionné formé par Fernando Sixto et Marion Innocenzi. Visite des lieux.
Passeuse d’enthousiasme 9
La nouvelle Cave 12 sous l'Hepia. MARION INNOCENZI
Salle de concerts

Bonnet vissé sur la tête, petites lunettes rondes, barbe de trois jours, Fernando Sixto nous conduit dans la loge des artistes de la Cave 12, tout confort, équipée d’une cuisine et qui sent encore le neuf. «J’ai ­besoin d’un café, je ne suis pas encore bien réveillé», s’excuse-t-il presque. Il est treize heures, moment de la première cigarette. D’une enfance passée à écouter la radio, le maître des lieux ­garde un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion