Genève

Majorité probable pour le maintien de la gratuité

Brève

VOTE PAR CORRESPONDANCE, GENÈVE • La volonté du Conseil d’Etat genevois de supprimer la gratuité du vote par correspondance tombe sur un os: la commission des droits politiques du parlement cantonal refuse cette demande qui permettrait d’économiser quelque 400 000 francs par année. La nouvelle a été diffusée jeudi par l’agence Decaprod. Ce qui pourrait préjuger d’un refus en plénière du Grand Conseil, même si, formellement, tous les partis n’ont pas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion