Solidarité

L’héritage de Mujica dans les urnes

URUGUAY • Le socialiste Tabaré Vazquez est le favori pour succéder au populaire Pepe Mujica, qui ne se représente pas et laisse derrière lui des réformes qui ont transformé le pays. Mais attention au jeune Lacalle.

«Quel que soit le gagnant, ça va être difficile de prendre la suite de ‘Pepe’ Mujica», soutient cet étudiant, Guzman Pérez, en sirotant son maté sur les marches de l’université de la République, dans le centre de Montevideo. Ce dimanche, les Uruguayens élisent un nouveau président et une nouvelle assemblée. José Mujica, au pouvoir depuis 2010, ne se représente pas. La constitution interdit deux mandats consécutifs. S’il est tenu de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion