Chroniques

Plans sur la comète

Je ne sais si, comme moi, vous avez été terriblement déçu par les photographies que la sonde spatiale européenne Rosetta nous a fait parvenir de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko peu de temps avant de se préparer à s’y poser… Vous me direz peut-être que Rosetta, le nom donné à la sonde en souvenir de la Pierre de Rosette qui nous a permis de déchiffrer les hiéroglyphes, Rosetta qui doit donc nous

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion