Solidarité

Chrétiens de Syrie, la résistance ou l’exil

SYRIAQUES • Le sort des chrétiens du nord de l’Irak aurait pu être celui des syriaques, s’ils n’avaient pris les armes, au côté des Kurdes, contre les djihadistes. Parmi eux, un sergent de l’armée suisse, Johan Cosar.

Chevauchant un svelte destrier blanc, Saint-Georges vise le dragon avec sa lance, au moment de l’estocade finale. Immortalisée des milliers de fois, la représentation picturale de la légende chevaleresque qui décore l’entrée principale de l’église orthodoxe de Ras al-Ayn, tout au nord de la Syrie, frappe d’emblée. Avec ses multiples impacts de balles, elle porte les stigmates bien visibles de la première offensive islamiste contre la ville en novembre 2012.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion