Cinéma

«L’Abri», refuge des invisibles

CINÉMA Après «La Forteresse» et «Vol spécial», le nouveau documentaire de Fernand Melgar interpelle sur le sort des sans-abri. Un film essentiel, découvert dimanche au Festival de Locarno.
«L’Abri», refuge des invisibles
Tensions à l’entrée de l’Abri ©Yvain Genevay/Le Matin
Fernand Melgar

C’est devenu un rituel. Après La Forteresse en 2008 et Vol spécial en 2011, le nouveau documentaire de Fernand Melgar était dévoilé dimanche au Festival de Locarno, à l’enseigne de la compétition internationale. Avec L’Abri, le réalisateur romand poursuit son exploration des réalités humaines de l’immigration, qui prend – pour l’instant – la forme d’une trilogie. Revenu du centre pour requérants d’asile de Vallorbe et de la prison des sans-papiers de Frambois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion