Genève

Parker: un contre-projet pour sauver 80 emplois

«Parker Hannifin espère économiser plus de 3 millions de francs en délocalisant. Nous proposons d’économiser sans délocalisation», déclare Lamine Bouchakhchoukha, président de la commission d’entreprise de Parker Hannifin, de Carouge. Elle présentait hier son contre-projet à la délocalisation envisagée par la direction, aux quelque 80 salariés réunis en assemblée générale. Parker Hannifin, groupe américain, produit des électrovannes: des vannes miniatures qui régulent la transmission de fluides comme le gaz et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion