Musique

Miossec chante en eaux calmes

DISQUE Sur «Ici-bas, ici même», neuvième album radieux en vingt ans de carrière, le Brestois tourmenté vire vocalement et musicalement de bord. Remontée du temps en un coup de fil.
Miossec sur la pochette de son dernier album. Sur injonction de son toubib ALBAN GROSDIDIER

Une voix qui chuchote et des ­oiseaux qui sifflotent. Dans sa maison du Finistère, Miossec s’est assis en terrasse, face à la mer. Posément, au bout du fil, le chanteur remonte le cours du temps, de là où il a ­repris pieds en amorçant un nouveau ­virage musical et vocal. Vingt ans d’un fleuve intranquille qui l’ont vu passer du fulgurant Boire (1995) qui a remué la chanson à la française

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion