Neuchâtel

Le salaire minimum est-il menacé à Neuchâtel?

VOTATION • Après le rejet du salaire minimum à 4000 francs, droite et gauche s’affronteront au parlement sur le montant du smic cantonal.
Les Neuchâtelois ont sèchement rejeté hier l’initiative de l’USS CGM

Comme le reste de la Suisse, les Neuchâtelois ont nettement rejeté, par 68% des voix, l’initiative de l’Union syndicale suisse (USS) exigeant un salaire minimum de 4000 francs bruts par mois ou 22 francs de l’heure. Un résultat qui ne manque pas ­d’étonner alors qu’en novembre 2011 ils acceptaient d’inscrire, par près de 55% des suffrages, le principe d’un salaire minimum cantonal dans la Constitution. Ce d’autant que la campagne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion