Suisse

Le Gripen Suédois s’est crashé dans les urnes

L’armée suisse a subi hier un revers historique: le peuple oppose son veto à l’acquisition de 22 chasseurs en remplacement des Tiger. Défaite personnelle pour Ueli Maurer.

C’est une défaite historique pour l’armée suisse, la plus douloureuse peut-être depuis… 499 ans et une certaine bataille de Marignan. Le peuple suisse a clairement rejeté (53,4% de non) l’achat de 22 Gripen pour 3,1 milliards de francs. C’est une défaite pour le Conseil fédéral, pour le parlement et pour lui-même, a reconnu le ministre de la Défense Ueli Maurer. Nombre de partisans du Gripen ont tenu des paroles très

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion