Régions

Dure entame pour Sperisen et ses avocats

Le procès d’Erwin Sperisen s’est ouvert hier devant le Tribunal criminel de Genève. Le double national suisse et guatémaltèque est accusé d’avoir participé à l’assassinat de dix détenus en 2005 et 2006, alors qu’il était à la tête de la police nationale du Guatemala. Son interrogatoire a débuté dans l’après-midi. Le prévenu s’est montré brouillon quand les faits ont commencé à être abordés. Une attitude qui a eu le don

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion