Égalité

Les femmes, des athlètes comme les autres?

STÉRÉOTYPES • Une femme choisira la danse, un homme le rugby? Des clichés que l’artiste Judith Depaule tente de déconstruire, cette semaine au théâtre St-Gervais, à Genève.
Mabel Octobre Les femmes qui pratiquent un sport a priori viril doivent faire face à des préjugés que dénonce Judith Depaule dans sa pièce «Corps de femme».

Les sportifs sont-ils destinés à faire et les sportives à plaire? Comme si, depuis Pierre de Coubertin, qui ne pouvait imaginer des «olympiades femelles», la misogynie n’avait toujours pas quitté les vestiaires? C’est du moins le parti pris de Judith Depaule, metteuse en scène française, qui pose ses valises cette semaine au Théâtre St-Gervais, à Genève, pour y questionner le genre dans le sport. Et ce à travers deux événements:

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion