Genève

Dans la peau d’un réfugié

ASILE • Amnesty organise un jeu à Uni Mail pour éprouver le parcours des migrants.

Comprendre d’où viennent les migrants, pourquoi ils quittent leur pays et, pourquoi pas, inciter les joueurs à devenir bénévoles dans une association d’aide aux réfugiés. Tels sont les objectifs de cette simulation de parcours du migrant, grandeur (presque) nature, un jeu mis en place par la section universitaire genevoise d’Amnesty International, dans le hall d’Uni Mail, du 12 au 15 mai. «Il faut que les gens comprennent le phénomène de migration

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion