Le personnel des espaces verts en colère

SEVE • Les jardiniers étaient à nouveau dans la rue pour réclamer une hausse des effectifs.

«Barazzone, c’est la zone.» C’est le refrain qu’ont repris en chœur une vingtaine de manifestants, syndicalistes et membres du SEVE, le Service des espaces verts, hier après-midi, devant l’Hôtel de Ville, quelques minutes avant le début du Conseil municipal. Cela fait plusieurs mois que le personnel du SEVE réclame une hausse des effectifs. Depuis 2008, le service aurait été amputé de 17% des postes de terrain selon le Syndicat des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion