Vaud

Un opposant kurde risque l’extradition

VEVEY • Militant pour les droits humains, Özcan Dutagaci attend avec inquiétude une décision de la justice suisse. Comme beaucoup d’opposants politiques, l’Etat turc l’accuse d’appartenir à un groupe «terroriste».

Le sourire d’Özcan Dutagaci peine à masquer son inquiétude. A Lausanne, dans l’étude de son avocat, ce jeune Kurde de 28 ans déroule l’histoire complexe qui l’a conduit à chercher refuge en Suisse en 2010. Aujourd’hui établi à Vevey, cet opposant politique est menacé d’extradition vers la Turquie, qui l’accuse d’appartenir à une «organisation illégale», à savoir «terroriste». Une telle accusation est ­extrêmement fréquente, explique son avocat Hüsnü Yilmaz: «Depuis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion