Suisse

Bruxelles consternée par le «oui»

Union européenne • La ­commission regrette la décision des Suisses. Les négociations en cours ou à venir risquent d’en pâtir.

L’acceptation par les Suisses de l’initiative «contre l’immigration de masse » a jeté la consternation à Bruxelles. Première conséquence prévisible: les ambassadeurs des Vingt-Huit renonceront probablement à donner leur feu vert, jeudi, à l’ouverture de négociations avec Berne dans le domaine institutionnel. En attendant de remettre en cause l’ensemble de la politique helvétique du bilatéralisme? La Commission européenne n’a pas caché son mécontentement, dans la soirée d’hier. L’organe exécutif de l’Union

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion