Genève

Des cantons romands bien servis

RAIL • Quelque 800 millions de francs prévus pour l’agrandissement de Cornavin, près de 1 milliard investis dans le canton de Vaud. Dans l’arc lémanique, on se mobilise.  

Le projet FAIF (pour Financement et aménagement de l’infrastructure ferroviaire) prévoit environ 6,4 milliards de francs. Au départ, seuls 3,5 milliards étaient projetés mais les Chambres ont chargé la barque. Résultat: les cantons romands, souvent les grands oubliés du rail, sont plutôt bien servis. Du coup, de larges coalitions défendent ce projet, tant à Genève que sur Vaud ou Neuchâtel. Genève: «Sans FAIF, pas d’extension de la gare de Cornavin»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion