Solidarité

Un institut des cultures arabes voit le jour

GENÈVE • Librairie et espace de débat bien connu, L’Olivier institutionnalise ses activités politiques et culturelles.

Depuis plus de trente ans, la librairie arabe L’Olivier joue un rôle culturel important à Genève. Presque pas une semaine ne passe sans l’organisation d’une conférence, d’une table ronde interculturelle ou d’un récital. «La librairie a accumulé suffisamment d’expériences, de contacts et de visibilité pour créer aujourd’hui l’Institut des cultures arabes et méditerranéennes L’Olivier (ICAM)», indique Alain Bittar, propriétaire de la librairie et nouveau directeur de l’institut, qui sera inauguré

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion