Solidarité

Une Françafrique en mutation

NORD-SUD Pionnier malgré lui du néocolonialisme à la française, le Cameroun symbolise la permanence d’une relation malsaine entre la France et l’Afrique. Qui loin de disparaître s’adapte à la mondialisation, selon les auteurs de «Kamerun!»

Le paradoxe est criant. Depuis que les présidents français Nicolas Sarkozy puis François Hollande ont expressément condamné la «Françafrique», jamais les militaires français n’ont autant opéré sur ce continent! Après l’intervention au Tchad en 2008 pour sauver le dictateur Idriss Déby, la Côte d’Ivoire, la Libye, le Mali et maintenant la Centrafrique ont vu débarquer les Marsouins, mais cette fois en posture de libérateurs… Dès lors, peut-on croire à l’émergence,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion