Genève

Les entreprises autogérées se donnent les moyens de leurs ambitions

Économie • Les milliers de sociétés récupérées par leurs travailleurs ont uni leur destin hier grâce à un fonds d’investissement commun et à la propriété collective. Une avancée significative.
Le Grand Théâtre et le secteur de l’autogestion ont connu une effervescence peu habituelle durant trois jours. E. DOUTRIAUX d’après KEYSTONE

Les 32 468 entreprises autogérées domiciliées dans le canton ont enfin leur fondation. Il aura fallu treize ans d’âpres négociations pour que l’accord soit signé hier au Grand Théâtre de Genève par les 1234 délégués présents. L’enjeu était de taille: constituer une institution capable d’instaurer et de garantir la propriété collective des entreprises récupérées par les travailleurs, sans passer par l’Etat. Objectifs concrets: doter celles-ci d’un fonds d’investissement commun à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion