Genève

Le Grand Genève risque bien d’avoir les pieds dans l’eau

CLIMAT • Les «Bloqueurs de la République» remportent une bataille contre le projet de digue autour de la rade. Le Conseil d’Etat annonce son intention de recourir à Strasbourg.
Bénédicte

Les nuages s’accumulent sur le projet d’une digue sur les bords du Léman. Hier, le Tribunal fédéral a donné raison à l’association Les Bloqueurs de la République – ainsi autoproclamée en forme de pied de nez à ses adversaires – dans son combat contre le Conseil d’Etat genevois qui, rappelons-le, souhaite construire un ambitieux ouvrage sur tout le pourtour de la rade, proposant à ses partenaires vaudois et français d’en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion