Suisse

Un «cadeau» fiscal? Non merci!

ZURICH • Plusieurs communes remettent en question une manne fiscale provenant, indirectement, de Glencore. Des initiatives proposent d’aider les pays où le groupe minier est actif.

«Cela a été une sorte de contamination», note, étonné, le socialiste Heiner Stolz, d’Obfelden (ZH). Le mouvement lancé au début de l’année par des membres de son parti a en effet essaimé d’un village à l’autre, avec le dépôt d’initiatives au contenu identique: «Millions provenant des matières premières: nous agissons de manière solidaire.» Le texte demande l’attribution à des projets de développement de 10% d’un surplus de recettes fiscales perçues,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion