Actualité

Une école pour les métiers de la mort

Toussaint • En Allemagne, une école formant des apprentis aux métiers des pompes funèbres s’est dotée d’équipements uniques: un «cimetière», une «chapelle» et même un atelier de fabrication de cercueils.
Tout savoir sur les urnes et autres instruments du rite funéraire: tel est l’objet de l’académie bavaroise spécialisée dans les métiers des pompes funèbres. A.GUIGUITANT

Au cimetière d’apprentissage de l’académie Theo-Remmertz, située à Münnerstadt en pleine campagne bavaroise (Allemagne), une quinzaine d’élèves suivent ce matin-là d’octobre un cours très particulier: apprendre à creuser une tombe. Avec sa pelle et sa combinaison de travail, Fabian, 26 ans, met du cœur à l’ouvrage pour terminer son exercice. «C’est physique et plutôt technique, confie le jeune homme, scolarisé depuis un an dans cette école formant aux métiers des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion