Solidarité

L’agent orange marque toujours le Vietnam

REPORTAGE • Les Vietnamiens subissent encore, cinquante ans après, les effets des défoliants toxiques utilisés par les Etats-Unis dans leur guerre sale contre les «Vietcong». Rencontre avec des victimes et des acteurs de la guérison du pays. TEXTES ET PHOTOS: CHRISTIAN BRUN
Chassés en 1981 par les militaires israéliens CKR

Pollution meurtrière La famille Ngan fait partie des trente-quatre foyers qui vivaient sur l’ancien aéroport d’A Shau. Une base américaine où le fameux agent orange était chargé en grandes quantités à bord des avions. La zone est toujours gravement contaminée. La mère, Ho Thi Lien, a accouché quatorze fois, mais seuls trois enfants ont survécu. La première fille du couple Ho Thi Gia Thu (au centre à gauche), 14 ans, a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion