Cinéma

Kaléidoscope éthiopien

SUISSE • «TANT QU’IL PLEUT EN AMÉRIQUE» DE FRED BAILLIF
Kaléidoscope éthiopien
JMH DISTRIBUTIONS
Cinéma suisse

C’est «un regard nouveau sur l’Ethiopie», au-delà des clichés de la famine ou des coureurs de marathon, que Frédéric Baillif entend proposer. Avec sa voix off littéraire à la première personne (celle du réalisateur mais incarnée par Carlos Leal), Tant qu’il pleut en Amérique… commence hélas par agacer. Quelle nécessité y avait-il pour le documentariste genevois de se mettre ainsi en scène, de poser en cinéaste-voyageur? Mais heureusement, l’intérêt supérieur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion