Autre

L’art contemporain face au mur

PHOTO A Arles, un projet propose une vision collective du Mur de séparation israélo-palestinien. Tandis qu’à Genève Ariane Arlotti présente une «sensation esthétique» sur le même thème.
Raeda Saadeh RAEDA SAADEH/MASASAM - ARIANE ARLOTTI

A l’ère de la mondialisation, certains pays font le choix d’un repli sur eux, qui se traduit par la construction de murs. C’est ce que rappelle «Keep Your Eye on the Wall» (garde un œil sur le mur), soit un ouvrage et une exposition proposés dans le cadre du programme associé des Rencontres photographiques d’Arles. Sous la forme d’études photographiques, sociales, culturelles et architecturales autour du Mur de séparation entre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion