Vaud

Le Café des Lauriers: le bistrot où naquit le POP en catimini

LAUSANNE • En 1943, communistes et socialistes de gauche frappés par les interdictions parachevaient leur union dans l’établissement de la Pontaise.
Après la réunion clandestine de janvier 1943 arc/j.-b. sieber

La démolition programmée du Café des Lauriers signera la disparition d’un bistrot de quartier plus que centenaire. Au grand dam des habitants de la Pontaise, un immeuble de logements viendra remplacer l’établissement, lieu de rendez-vous populaire mais aussi bâtiment chargé d’histoire. Car c’est dans l’arrière-salle du Café des Lauriers que s’est tenue, en janvier 1943, la première réunion du Parti ouvrier populaire (POP). Cet acte fondateur entraînera la création d’autres

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion