Solidarité

MATIÈRES PREMIÈRES: LES ROUAGES D’UN MONDE OPAQUE

ENJEUX • La Confédération, place forte du négoce mondial des matières premières, veut préserver sa position, malgré la pression des ONG. Réunies jusqu’à lundi à Lausanne, celles-ci critiquent un secteur parasitaire et spécultatif et pointent les dégâts humains et environnementaux. Pour la Suisse, le jeu en vaut-il la chandelle?

La Suisse joue un rôle central dans le négoce des matières premières. Les chiffres donnent le tournis. Basées à Genève, à Zoug et au Tessin, les entreprises concernées gèrent des quantités de matériaux chiffrées à 763 milliards de francs, pour des recettes de 20 milliards de francs par an. Cette économie générerait, en Suisse, 10000 emplois, répartis en 500 entreprises. Vingt pour cent du grain en provenance de l’ex-URSS passerait entre les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion