Cinéma

Confidences entre quatre murs

«THORBERG» Le documentariste Dieter Fahrer ouvre les portes d’un pénitencier bernois pour une réflexion nécessaire sur la prison et sa prétention illusoire à la réinsertion. Entretien.
Confidences entre quatre murs 1
Photos. Luca LOOK NOW !
Dieter Fahrer

Perché sur une colline à l’entrée de l’Emmental, le château de Thorberg n’a rien d’idyllique. Transformé en prison, il regroupe quelque 180 détenus, tous des hommes, tous condamnés pour des délits graves. Durant près de trois ans, le réalisateur bernois Dieter Fahrer, 54 ans, s’est immergé dans l’intimité des cellules. Il en a tiré un documentaire fort, sans bons sentiments ni fioritures. Rencontre avec le cinéaste au Festival international de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion