Actualité

Les rêves d’émigration sont tenaces

TUNISIE • Les jeunes du Sud tunisien ont les yeux rivés sur l’eldorado européen. La Suisse tente de les dissuader, mais elle table surtout sur les perspectives de développement à long terme.

  Tataouine, une ville de 120 000 habitants aux portes du désert. Le printemps débute à peine, mais le sirocco fait déjà grimper la température. On est à 500 km de Tunis et de la zone côtière où se concentre le développement du pays. C’est le Sud traditionnel. Les perspectives d’emploi sont aussi maigres que la végétation. Résultat: tous les jeunes rêvent de l’eldorado européen. Selon les chiffres du gouvernorat,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion