Égalité

La langue, cette source de domination

ÉGALITÉ • Un décret royal du XVIIe siècle a établi le genre masculin comme universel en français. La spécialiste en langage épicène Thérèse Moreau se bat contre ce facteur d’aliénation pour les femmes.

«‘La Courrier’? Moi, j’aurais préféré ‘La Courrière’. Ça sonne plus juste et c’est cohérent, grammaticalement.» Thérèse Moreau, autrice1 et consultante en rédaction épicène, règle en quelques secondes le débat qui a fait rage à La Courrier. Car de longues délibérations et une votation serrée ont été nécessaires avant que la rédaction ne se mette d’accord. «La terminaison féminine des mots en ‘-er’ existe, et donne ‘-ère’. Pourquoi ne changer que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion