Genève

Pas de révolution en vue dans le canton de Genève

La révision partielle de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) ne passionne pas à Genève. Et pour cause: elle ne changera pas grand-chose! Au vu de son extrême exiguïté, le canton a en effet engagé très tôt des mesures de planification du territoire et de préservation du paysage et de la zone agricole. «Notre premier plan directeur date de 1929, rappelle Bernard Favre, secrétaire général adjoint au Département de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion