Genève

Champ-Dollon: les juristes progressistes exigent des mesures

L’association des juristes progressistes (AJP) exige des mesures urgentes pour garantir la dignité des détenus. «Les droits de l’homme ne s’arrêtent pas à la porte des prisons», écrit-elle dans un communiqué. «Triste est de constater qu’un principe si fondamental, énoncé pour la première fois il y a trente ans par la Cour européenne des droits de l’homme, est quotidiennement bafoué par le Département de la sécurité et par la direction

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion