Société

Transports gratuits: un choix de société

INTERVIEW • A Aubagne, en Provence, la gratuité des transports publics a introduit un nouveau rapport à l’autre et à l’espace urbain, selon le philosophe Jean-Louis Sagot-Duvauroux.  

«Rétablir, élargir, renforcer le caractère semi gratuit des transports en commun, avancer vers la gratuité est un des moyens dont dispose la collectivité pour enrayer la très inquiétante dégradation de la vie en ville, pour adoucir les relations sociales, pour les humaniser.» Dans un essai publié en 19951Pour la gratuité, Ed. Desclée de Brouwer, 1995. Une réédition augmentée est parue en 2006 sous le titre De la gratuité (Ed. de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion