Suisse

Drogue: «L’interdit n’a pas d’effet sur le niveau de consommation»

Pour la sociologue française Anne Coppel, la Suisse a joué un rôle de pionnière avec les programmes de prescription d’héroïne à Zurich. Dans un livre coécrit avec le journaliste Olivier Doubre, elle plaide pour des alternatives à la «guerre à la drogue». Entretien. Vous dites que les experts et les praticiens du terrain sont arrivés à un consensus sur l’échec de la guerre à la drogue. Ce n’est pas le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion