Genève

Le PLR prône un traitement de choc pour un budget équilibré

ÉTAT • En attendant la nouvelle copie du Conseil d’Etat, les libéraux proposent des mesures à hauteur de 345 millions. L’UDC approuve.
Pierre Weiss MAUDE PRIVAT

Les libéraux-radicaux mettent la pression sur le gouvernement et leurs alliés. Après le coup de force, il y a un mois, qui a conduit une majorité parlementaire à rejeter le projet de budget 2013 (278 millions de francs de déficit), le PLR a présenté hier une série de mesures pour un retour à l’équilibre. Comme tous les partis, ils ont été auditionnés samedi dernier par le Conseil d’Etat. «Pour l’Etat,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion