Musique

La victoire en chantant

Un livre, Protest Song, retrace l’émergence du genre dans les sixties. Du flower power aux Printemps arabes en passant par les banlieues, la contestation a toujours forgé ses hymnes.
La victoire en chantant 3
Woody Guthrie incarne la folk music contestataire. AL AUMULLER/DR
Livre

Une chanson peut-elle changer le monde? Sans doute pas. Mais combien ont accompagné un mouvement contestataire, parfois au prix de la vie de leur auteur? Si les chansons ont valeur de symbole, elles ont aussi l’avantage de survivre aux dictateurs et aux bourreaux. Et auparavant, elles participent à leur discrédit moral. Aujourd’hui, les réseaux sociaux amplifient la diffusion des hymnes protestataires: ainsi de «Yalla irhal ya Bachar» («Allez dégage Bachar»),

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion