Actualité

LES «BARRIOS», FAISEURS DE ROI AU VENEZUELA

ELECTION  • Jeudi, Hugo Chávez a une nouvelle fois démontré sa popularité en emplissant Caracas de ses supporters. Mais la victoire se jouera dans les quartiers pauvres. Son adversaire Henrique Capriles l’a bien compris.  

C’est la veille du jour J au pays de la révolution bolivarienne, celui qu’attendaient avec impatience et anxiété les Vénézuéliens. Dimanche, près de 19 millions d’entre eux sont appelés aux urnes. Ils départageront Hugo Chávez, le président socialiste depuis treize ans au pouvoir, et Henrique Capriles, à la tête d’une vaste coalition, la MUD (la Table de l’unité démocratique), allant des déçus du chavisme à la droite. Donné gagnant avec dix points

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion