Solidarité

Route amazonienne: Evo Morales force la main aux autochtones

BOLIVIE  • Le gouvernement d’Evo Morales mène une consultation auprès des peuples autochtones du Tipnis, sur le territoire desquels il entend construire une route. Une grossière manipulation, selon les opposants.
es habitants de la communauté de Gundonovia JAIME ZAPATA

Implantation d’une base militaire, achat de dirigeants, menaces, chantages, propagande mensongère. Le président Evo Morales, en campagne pour les élections de 2014, veut sa route au cœur de l’Amazonie et il ne lésine pas sur les moyens. Depuis trois mois, les médias boliviens n’en finissent pas de dénoncer les abus commis par le gouvernement contre les communautés du Territoire autochtone et parc Isiboro Sécure (Tipnis) dans le cadre de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion