Cinéma

Noémie Lvovsky, l’âge du jeu

COMEDIE La réalisatrice et actrice française Noémie Lvovsky retombe en adolescence dans «Camille redouble». Drôle et mélancolique, son nouveau film questionne le passage du temps. Rencontre.
Noémie Lvovsky, l’âge du jeu
Photo. La réalisatrice Noémie Lvovsky est Camille à l’écran. PATHE
Noémie Lvovsky

En 1999, La Vie ne me fait pas peur, son deuxième long métrage, remporte le Léopard d’argent du Festival du film de Locarno. Août dernier, la cinéaste, actrice et scénariste française Noémie Lvovsky revient dans la cité tessinoise comme membre du Jury et avec dans ses bagages Camille redouble, sa cinquième réalisation, présentée sur la Piazza Grande. Deux films qui interrogent l’adolescence. Dans La Vie…, elle est folle, survoltée et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion