Vaud

«Une césarienne peut causer un vrai traumatisme chez la mère»

SANTÉ • Thérapeute lausannoise, Julia Litzen appelle à un meilleur suivi des ex-parturientes ainsi qu’à la promotion des méthodes de récupération.

L’accouchement par césarienne est de plus en plus fréquent, au point que, dans le canton de Vaud, trois naissances sur dix sont pratiquées de cette manière. Si l’intervention est courante, les suites d’une césarienne n’en restent pas moins potentiellement douloureuses. Et dans ce cas, les ex-parturientes se retrouvent souvent démunies, constate Julia Litzen, thérapeute spécialisée en «techniques de massage actif». Interview. Vous dénoncez l’absence de prise en charge communautaire des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion