Actualité

L’armée civique mexicaine

PRÉSIDENTIELLE • L’Institut électoral mexicain (IFE) confirmait hier la victoire du populiste Enrique Peña Nieto. Mais le mouvement citoyen ne lâchera pas prise. Reportage.

Dimanche 1er juillet, Xalapa, capitale de l’Etat de Veracruz, Mexique. Aujourd’hui, le pays élit son nouveau président. Dans le taxi qui nous mène au bureau de vote dans le matin froid, le chauffeur pointe du doigt un cortège de voitures stationnées le long de l´avenue principale. «Tous les taxis que vous voyez-là, ils ont été payés entre 700 et 1000 pesos par le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) pour recruter des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion