Cinéma

Eileen Hofer, sans complexe

CINÉMA Autodidacte et auteure d’un premier long métrage à l’affiche, «C’était un géant aux  yeux bruns», la cinéaste genevoise a trouvé sa voie entre fiction et documentaire.
La cinéaste Eileen Hofer JEAN-PATRICK DI SILVESTRO

Magnifique premier long métrage, C’était un géant aux yeux bruns (critique dans notre édition du 12 mai) signale une cinéaste à suivre. Si le film d’Eileen Hofer, à l’affiche aux Cinémas du Grütli à Genève jusqu’au 19 juin et dans d’autres salles romandes111 Le 13 juin au Cinéma Minimum à Neuchâtel, dès le 20 à l’Odéon à Morges et dès le 22 au Bel Air à Yverdon. http://eileenhofer.ch, confirme les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion