Solidarité

Emprisonnés et torturés pour avoir soutenu les victimes d’une inondation

PAKISTAN • Incarcérés sous la loi antiterroriste, le militant de gauche Baba Jan et quatre de ses camarades paient cher leur soutien à des villageois victimes de la corruption.
Dès l’annonce des violences contre Baba Jan (médaillon) LDD

Le 28 avril dernier, vers 6 h du matin, Baba Jan et ses quatre codétenus disparaissaient de leur cellule de prison dans le nord du Pakistan, kidnappés par des Rangers, les forces paramilitaires du pays. Le soir même, les cinq militants réapparaissaient dans un autre pénitencier après avoir étés sévèrement torturés, apparemment dans le but de les pousser à faire de faux aveux. Leur état de santé est très inquiétant et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion