Genève

Naxoo: le pari risqué de la Ville de Genève

TÉLÉRÉSEAU • La vente du téléopérateur divise l’exécutif et les spécialistes. La mainmise probable d’UPC Cablecom sur le réseau fait craindre le pire à certains. Quel avenir pour les employés et l’offre télévisuelle?

La Ville de Genève fait-elle le bon choix en voulant vendre 022 Télégenève, plus connu sous son nom de marque Naxoo? Le 26 avril, le Conseil administratif a annoncé sa volonté de céder au plus offrant ses parts (51,1%) du téléréseau local, dont la municipalité est l’actionnaire majoritaire (Le Courrier du 27 avril). Pour l’exécutif, la configuration actuelle de Naxoo – une société mixte, dont les 48,9% restants appartiennent à UPC

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion