Vaud

«Vigousse» affronte la justice

LAUSANNE • Accusé d’avoir attenté à l’honneur du chef de la Police du commerce de Fribourg, le journal satirique va connaître son premier procès public.

L’hebdomadaire satirique Vigousse a-t-il attenté à l’honneur du chef de la Police du commerce du canton de Fribourg en laissant entendre, par la plume du journaliste Patrick Nordmann, qu’il accordait des patentes de restauration à la tête du client? Le Tribunal de police de l’arrondissement de Lausanne devra trancher cette question aujourd’hui, après un premier round judiciaire remporté l’an dernier par le petit satirique romand. L’article litigieux, publié en mars

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion