Solidarité

Ollanta Humala à l’épreuve des Awajún

PÉROU • Malgré l’élection d’Ollanta Humala à la présidence du pays et le vote d’une loi obligeant à la consultation des habitants lors des projets extractifs, les natifs amazoniens restent sur leurs gardes.
Le commerce des plantains est une des principales activités économiques des Awajún. Alice Bomboy

Uut est niché au cœur de l’Amazonie péruvienne, à la frontière avec l’Equateur. Lorsqu’on accoste sur ses rives, après une heure et demie de barque poussive sur les flots du tumultueux Río Marañón, il reste invisible. Le poumon vert, ici, engloutit tout. Quelques habitations parviennent à s’immiscer entre les arbres centenaires et d’envahissants bananiers. Certaines font palpiter le cœur du village. D’autres, isolées, se perdent sur les pentes arborées des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion