Religions

L’avenir angoisse les chrétiens, et les autres

TUNISIE • Face à une islamisation croissante du pays, la minorité chrétienne est inquiète, comme toute une frange de la population. Un an après la révolution, le pays se voile. Reportage à Tunis.

«Des salafistes se tiennent à la porte de notre lieu de culte (un rassemblement évangélique, ndlr). Ils connaissent les noms de chaque membre de notre communauté. Ils essaient d’abord de discuter avec nous, puis nous menacent et nous insultent.» Farah a 21 ans. Tunisienne, elle s’est convertie au christianisme il y a trois ans et parle de l’attitude des intégristes islamistes de son pays comme du défi dans lequel les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion