Cinéma

Kassovitz part en guerre et soulève la polémique

FRANCE • «L’ORDRE ET LA MORALE» DE MATHIEU KASSOVITZ
Kassovitz part en guerre et soulève la polémique
Mathieu Kassovitz

Depuis quelques années, Mathieu Kassovitz souffrait d’une certaine schizophrénie cinématographique. D’un côté, l’auteur de La Haine produisait des films plutôt contestataires ou libertaires (Avida ou Louise-Michel du duo Kervern-Delépine) ou qui touchaient à des sujets brûlants d’actualité (le docu-fiction Johnny Mad Dog sur les enfants-soldats au Libéria). De l’autre, le jeune cinéaste français se perdait dans de grosses productions hollywoodiennes (Gothika, Babylon A. D.) ou commerciales (Les Rivières pourpres). Avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion